Sur Dieudonné, les "quenelles", le fascisme...

Publié le 30 Décembre 2013

Sur Dieudonné, les "quenelles", le fascisme...

Nous publions avec l'aimable autorisation de Danielle Bleitrach son texte fort et pertinent qui renforce ce que nous pensons de la sous-estimation de ce que nous appelons la fascisation en cours dans notre pays et dans l'UE et de la lutte déterminée qui doit être menée contre "la bête immonde". En effet le ventre qui la conçoit , le capitalisme, est encore fécond, comme le disait B. Brecht.

Suit un texte du PRCF qui a exactement 3 ans, il date de décembre 2010, et qui dénonce les fascistes masqués ou pas....bien avant Valls.

A MES AMIS BIEN SILENCIEUX par Danielle Bleitrach

28 déc 2013


Voici deux photos qui à elles seules disent l’horreur : la première représente un homme devant l’école de Toulouse où ont été tués trois petits enfants pour la seule raison qu’ils étaient juifs, la petite fille blonde a été traînée par les cheveux et a reçu un coup de pistolet dans la tête à bout portant. L’homme devant l’école est un disciple de Dieudonné qui se prétend antisioniste, il vient faire là le signe de ralliement de la quenelle (salut nazi inversé que l’on met dans le cul des juifs) pour profaner le cadavre de cet enfant. Cette photo trônait sur le blog de Jo Corbeau, un sous artiste marseillais qui cherche à se faire de la pub comme son maître Dieudonné, pour le fric, rien que pour le fric. Alors oui je suis pour l’interdiction du spectacle de Dieudonné à Marseille et je remercie Patrick Menucci et jean Claude Gaudin de l’avoir réclamée au préfet. J’aurais aimé entendre les communistes, le front de gauche et bien d’autres, aller dans le même sens. Arrêtez de laisser croire si peu que ce soit que vous avez quelque chose à voir avec ces salopards de négationnistes.


Il est indispensable que ceux qui, comme moi, se sont toujours battus contre le colonialisme, tous les racismes et pour les droits du peuple palestinien manifestent leur refus du négationnisme. La manière dont est utilisé ce crime contre l’humanité, qui nous concerne tous, pour blanchir le nazisme et donner à tous les fascismes une nouvelle légitimité est intolérable.


Nous serons tous victimes de l’horreur qui s’avance masquée et utilise des causes nobles pour nous imposer le meurtre, la haine comme soin palliatif d’un capital en crise.


Le cas Dieudonné est un parmi d’autres, lui et Soral utilisent la cause palestinienne pour faire avancer l’extrême-droite dans une Europe et une France en crise. Ces gens qui tentent de créer la confusion avec l’extrême-gauche, comme l’a fait le nazisme en son temps, pour donner à leur idéologie de haine un simulacre de révolution et pour attirer de pauvres gens déboussolés doivent être dénoncés avec la plus grande fermeté.


Dieudonné n’est que l’oncle Tom de l’extrême-droite, il fait de la retape à son profit pour des raisons mercantiles. Soral également et il fait un blog « Egalité et Réconciliation » sous le portrait de Fidel Castro et Chavez, jusqu’à quand les ambassades de ces deux pays toléreront-elles qu’un nazi utilise ces portraits pour réhabiliter Hitler ?


Voici des années que je mets en garde les anti-impérialistes, les communistes, les combattants de la cause palestinienne contre ce danger, désormais les choses s’éclairent, hier Dieudonné a reçu le soutien officiel du Front National et ses spectacles vont être plus que jamais des meetings pour skinheads, identitaires et autres voyous qui sont l’autre face d’un Front National présentant volontiers un aspect respectable dans sa stratégie électorale mais qui a besoin de recruter large dans des milieux parfois opposés, jeunes issus de l’immigration et anciens de l’ OAS, tous épris de la violence.

Le Front National a malheureusement suffisamment de sympathisants pour que les spectacles de Dieudonné soient combles, les troupes anti-mariage pour tous, celles en faveur de la fin de l’avortement, tous les cagots, les buveurs de bière épris de ratonnade s’y reconnaîtront assez pour faire de l’audience.

Donc je veux enfin entendre crier haut et fort contre cette ignominie non seulement les communistes, les gens de gauche mais tous ceux qui défendent la cause palestinienne, mes amis d’Amérique latine, mes amis algériens aux côtés desquels j’ai toujours combattu. Non à la défense du nazisme et au négationnisme !

Danielle Bleitrach

TEXTE DU PRCF EN DATE DU 10/12/2010

CAMOUFLAGE, TRUCAGE, MASQUAGE, LES TROIS MAMELLES DE LA BÊTE.

Le fascisme a toujours avancé dissimulé.

Jamais il n’a dit « je suis la dictature terroriste du grand capital ».

Pour la bonne raison qu’il n’aurait pu tromper qui que ce soit en annonçant la couleur. Pour acquérir une base de masse le fascisme doit mentir. Et il ment avec effronterie. Citons en exemple des bribes du programme des nazis en 1920 :

« 7. Nous exigeons que l’État s’engage à procurer à tous les citoyens des moyens d’existence.

11. La suppression du revenu des oisifs et de ceux qui ont la vie facile, la suppression de l’esclavage de l’intérêt.

13. Nous exigeons la nationalisation de toutes les entreprises appartenant aujourd’hui à des trusts.

14. Nous exigeons une participation aux bénéfices des grandes entreprises.

15. Nous exigeons une augmentation substantielle des pensions des retraités.

17. Nous exigeons une réforme agraire adaptée à nos besoins nationaux, la promulgation d’une loi permettant l’expropriation, sans indemnité, de terrains à des fins d’utilité publique – la suppression de l’imposition sur les terrains et l’arrêt de toute spéculation foncière. »

Et encore on pourrait citer des milliers de pages où les fascistes, l’extrême-droite, les fascisants, les fascistoïdes et les voitures balaies du Front (anti) National, utilisent un vocabulaire de gauche ou d’extrême gauche pour semer la confusion et le doute sur ce qu’ils sont.

Les Soral, Dieudonné, les Identitaires, « Riposte laïque », et autres groupuscules ne peuvent pas ne pas tenter de camoufler leur véritable nature. Sinon, qui se tournerait vers eux ? A l’heure où, du fait de l’auto liquidation du PCF par ses directions et du trouble idéologique que cette mutation du PC en vulgaire satellite du PS a provoqué, des citoyens désorientés, abandonnés, peuvent être séduits par les proclamations démagogiques de groupes camouflés derrière un vocabulaire révolutionnaire. Tentons d’éclairer la mouvance des « bruns-rouges ».

Savoir lire leur prose et voir derrière les masques leur vrai visage n’est pas un exercice bien difficile. Il faut simplement constater que ces gens là ne soutiennent jamais le mouvement populaire en lutte. Jamais ils ne soutiennent les grèves. Jamais ils ne s’attaquent aux racines économiques et sociales du capitalisme. Ils dénoncent un capitalisme abstrait mais déclarent, comme Soral, : « la grève ne gêne que les pauvres ». Au contraire, ils divisent les travailleurs entre noirs et blancs, arabes ou non, fils d’esclaves ou de maîtres, c’est la guerre de tous contre tous pour le seul profit du grand capital. Et pour ce faire il faut truquer : Soral veut « un Chavez français », Dieudonné veut lutter « contre le sionisme », Pierre Cassen « défend la laïcité » ! Jamais ils ne se baladeront avec des croix celtiques cela c’est pour les activistes à l’ancienne, les Gollnisch ou JM Le Pen. Non, nos pantins « new look » à la Pierre Cassen ou Serge Ayoub veulent une « troisième voie », « une quatrième », s’unissent entre eux, se divisent, se retrouvent mais surtout parviennent à tromper des républicains sincères qui vont jusqu’à faire des conférences dans les bouges de ces gens-là.

Ces dangereux aventuriers déguisés en rebelles, ces conspirationnistes camouflés en anti impérialistes, ces anti sémites masqués en anti sionistes, ces islamophobes cachés en « laïcs », dissimulent mal que leur seul maître est le MEDEF et que leur rôle consiste à établir des passerelles entre progressistes et leur mouvance nauséabonde pour entraîner les premiers vers le sombre, le mortifère chemin emprunté par bien des jeunes sans formation, sans éducation politique, hier vers la SA, la LVF ou la Milice ou Occident, aujourd’hui vers les Skinheads fascisants ou « Egalité et Réconciliation ». Marine Le Pen prend le même chemin en multipliant les propos démagogiques, en essayant de se faire passer pour la Jeanne d’Arc des prolétaires et des patriotes. Alors que sa famille politique fut là où l’on sait en 1940 ou lors de la guerre d’Algérie ! Que le F(a)N est un parti ANTI patriotique, ANTI social, ANTI populaire au service exclusif du grand capital supra national, comme toute cette galaxie de groupuscules qui espèrent profiter de la confusion provoquée par la convergence idéologique et politique de la fausse gauche et de la vraie droite unies contre la patrie, le peuple, la classe ouvrière.

Le devoir des communistes est de mettre en garde contre ces leurres, ces pièges que constitue cette mouvance baptisée « Bruns-Rouges » mais qui ne sont que bruns et noirs comme la bête immonde dont ils ne sont qu’une nouvelle incarnation et un nouveau masque.

NO PASARAN !

Sur Dieudonné, les "quenelles", le fascisme...

Rédigé par PRCF 38

Publié dans #France

Repost 0
Commenter cet article