Pas touche aux droits des femmes ! manifestons le 1er février

Publié le 27 Janvier 2014

Pas touche aux droits des femmes ! manifestons le 1er février

Réactionnaires français et espagnols, hiérarques de France, d’Espagne et de Rome :

PAS TOUCHE AUX DROITS DES FEMMES !

Manifestons le 1er février.

Encouragés par le Vatican, les partis réactionnaires de France et d’Espagne multiplient les manifestations contre le droit à l’IVG en mettant gravement en cause le caractère laïque de notre pays et des décisions politiques qui y sont prises.

Face à la fascisation de la France et de l’Europe, qui est centralement portée par l’ U.E. antisociale, antidémocratique, antinationale, anti-laïque, les progressistes de France doivent se solidariser avec les femmes espagnoles et défendre les libertés démocratiques. Cette défense ne passe pas par un renforcement des institutions européennes supranationales mais par la rupture de la France et d’autres pays avec l’UE, par l’écrasement des forces fascisantes, cléricales et réactionnaires, y compris en alliance avec les catholiques et les autres croyants laïques et progressistes qui ne supportent pas que la référence à l’Évangile serve à propulser les rassemblements de l’UMP, du FN et de fascistes déclarés.

En aucun cas, cette manifestation ne doit servir à dédouaner le PS français qui creuse le lit de la pire réaction en pratiquant une politique de trahison sociale, de destruction nationale et d’alignement sur le MEDEF.

La cause des droits des femmes est inséparable de la défense de la laïcité, que bafoue Hollande en allant faire allégeance au Vatican et en laissant l’école privée catholique « aligner » idéologiquement ses enseignants. Elle est inséparable de la défense des conquêtes sociales, de la Sécu, des retraites par répartition, des services publics, du produire en France, que le gouvernement PS démolit tout autant que l’UMP au long de l’intégration européenne et atlantique. Elle est inséparable de la cause de la paix, que Hollande bafoue en multipliant les guerres et les ingérences impérialistes de l’Afrique à l’Ukraine en passant par la Syrie. Elle est inséparable de la cause antifasciste, que le gouvernement PS trahit en appuyant des néonazis et des antisémites grossièrement déguisés en « combattants de la liberté » à Kiev.

Voilà dans quel esprit, dénué de compromission avec le gouvernement PS et avec l’Europe capitaliste, le PRCF appelle à participer à la manifestation du 1er février pour les droits des femmes, contre la réaction et le fascisme et contre tous ceux qui leurs ouvrent un boulevard par leurs trahisons et leur alignement patronal.

Le secrétariat national du PRCF.

Rédigé par PRCF 38

Publié dans #France, #International

Repost 0
Commenter cet article