Caroline Fourest, les fachos et nous

Publié le 6 Février 2014

Caroline Fourest, les fachos et nous

Une bande de fascistes dirigée par le sinistre Gabriac, chef des ex-Jeunesses Nationalistes, célèbre pour avoir été photographié faisant le salut nazi, a perturbé une soirée-débat de Caroline Fourest à Chambéry.

Le PRCF exprime son indignation devant ce genre d'agressions qui s'inscrivent dans un contexte de fascisation de notre pays et de l'UE.

Les rodomontades de M. Valls n'empêchent en rien ces bandes d'agir avec de plus en plus de d'aplomb et de violence. Il y a quelques jours une des ces hordes a tiré à l'arme à feu sur un rassemblement de militants progressistes à Clermont-Ferrand dans le silence total des médias bourgeois plus prompts à soutenir les nazis de Svoboda en Ukraine que les antifascistes en France (voir la déclaration du PRCF sur notre site).

Nous ne partageons pas les options de C. Fourest qui par ses amalgames et ses positions politiques entretient objectivement un climat de chasse aux sorcières vis à vis de militants ou de personnalités progressistes. Reste que nous condamnons de la façon la plus ferme et la plus absolue l'attaque dont elle a été la cible par Gabriac et ses sbires des ex-Jeunesses Nationalistes mouvement soit disant dissous mais auquel M. Valls semble ne pas vouloir s'attaquer, alors que la loi de 1936 contre les ligues factieuses lui en donne tous les moyens. Cette indulgence est scandaleuse d'autant qu'on se souvient que l'amnistie pour les travailleurs et syndicalistes en lutte a été refusée par le gouvernement PS agissant comme de vulgaires sarkozystes.

Communiqué du PRCF 4 février 2014

Rédigé par PRCF 38

Publié dans #France

Repost 0
Commenter cet article