Élections municipales : communiqué du PRCF 38

Publié le 19 Mars 2014

Élections municipales : communiqué du PRCF 38

Le PRCF a tenté d'avancer des propositions sur les contenus de la campagne et des programmes à Grenoble en particulier. Nous avons échangé des courriers avec nos camarades du PG (voir sur notre blog).

Des convergences réelles avec la liste conduite par Éric Piolle étaient apparues. Sur cette base nous étions prêts à soutenir cette liste, notamment afin de contribuer à faire émerger de façon majoritaire une solide opposition de gauche à la droite décomplexée (UMP) et à la droite complexée (PS) qui défende aussi bien au niveau national qu'au niveau local la politique d'austérité impulsée et imposée par l'UE.

Oui nous réaffirmons qu'il faut construire un véritable front du peuple, pour rendre le pouvoir au peuple, pour défendre et étendre les conquêtes sociales des travailleurs, du Front Populaire, du CNR gagnés dans la Résistance et dont Grenoble ville Compagnon de la Libération n'est pas le dernier artisan.

Le ralliement sans principes et après une consultation interne ubuesque de la direction du PCF-PGE - préférant la lutte des places à la lutte des classes - à ce parti de droite qu'est le PS, à cette liste Safar qui défend le démantèlement de nos territoires et de la souveraineté populaire au niveau local avec la création de l'Euro Métropole de Grenoble, tourne le dos aux intérêts des travailleurs et sera sanctionné par nos concitoyens.

Nous réclamions deux choses : une rencontre avec des représentants de la liste Piolle et l'engagement de ne pas voter pour la droite décomplexée, c'est-à-dire le PS et la liste Safar, au deuxième tour.

Hélas, à moins d'une semaine du premier tour, nous n'avons aucune réponse sur ces deux points.

En conséquence le PRCF appelle à battre les droites : UMP (Chamussy, Bonzy, Longevialle...) et PS (Safar) et bien entendu l’extrême-droite (FN).

Partout ailleurs dans le département les citoyens se prononceront partout où cela est possible pour préférer les maires sortants ou les candidats progressistes qui se prononcent contre la Métropolisation, contre l'acte III de la Décentralisation, contre les privatisations des services municipaux, pour le logement social, une politique qui tourne le dos et qui combat les orientations du pouvoir au service du grand capital et de son arme de destruction massive, l'Union Européenne.

VIVE LA COMMUNE !

PRCF 38

19/03/2014

Rédigé par PRCF 38

Publié dans #Infos Locales

Repost 0
Commenter cet article