Sarko revient ou Napoléon le très petit

Publié le 25 Septembre 2014

Sarko revient ou Napoléon le très petit

Sarko revient ! Les médias n’en peuvent plus: émissions spéciales, « breaking news » (ça le fait mieux en ricain), experts et politologues en tout genre (enfin presque…) nous abreuvent de leurs analyses, pronostics, les « amis » (PS) et les « adversaires » (UMP) réagissent, bref ce mauvais Cirque Amar tente de divertir alors qu’il ne fait qu’accabler nos concitoyens.

Dévoilant (sic) son plan du retour, à l’instar d’un Napoléon 1er banni, lui, sur son île méditerranéenne, il affiche sa volonté de tout chambouler au sein de l’UMP qui c’est vrai, s’était engouffrée sur la pente d’une totale désagrégation en l’absence du Chef historique, dans une vaine tentative de masquer la batterie de casseroles impressionnante de Sarkozy.

Tout changer: nom, logo, symbole objectifs, futurs cadres dirigeants pour rebâtir un parti de Droite rassembleur et conquérant, c’est là le premier stade de la stratégie de reconquête des Français en vue de l’horizon 2017 s’ouvrant sur le Palais de l’Elysée, éliminer les concurrents et faire du bruits pour étouffer les affaires et scandales de l’UMP.

Remarquons au passage que la confortable « traversée du désert » qu’a dû endurer l’ex-Président, après sa douloureuse éviction du pouvoir concoctée au sein des consistoires de la Haute Finance, s’est vue encore plus adoucie par les généreuses compensations que la hiérarchie reconnaissante de l’Hexagonale du Fric lui accordait sous la forme de nombreuses conférences sur l’économie et la politique à 100 000 € l’une, que l’ « exilé » a tenues à travers l’Europe et le monde.

lire la suite sur www.initiative-communiste.fr

Rédigé par PRCF 38

Publié dans #France

Repost 0
Commenter cet article