ATTENTAT TERRORISTE – 26 juin 2015 – Communiqué du PRCF

Publié le 29 Juin 2015

ATTENTAT TERRORISTE – 26 juin 2015 – Communiqué du PRCF

L’immonde attentat commis ce jour vise la Nation, la paix civile et la classe ouvrière au nom de l’intégrisme religieux le plus barbare. Nous exprimons notre sympathie aux familles et aux amis des victimes. Ce type d’acte ignoble, qui ne peut profiter qu’à l’extrême droite raciste ainsi qu’aux pires forces communautaristes du pays, ne mérite que notre indignation et notre condamnation sans nuances. Toute tentative de relativiser ce genre d’action, de lui trouver on ne sait quelle excuse, doit être absolument proscrite.

Ce n’est donc pas pour dédouaner en quoi que ce soit la violence méprisable de certains fanatiques prêts à n’importe quoi que nous rappelons une évidence géopolitique : quand la France apparaissait comme une puissance de paix et d’équilibre au Proche-Orient, comme cela semblait encore être le cas à l’époque où Chirac et Villepin refusaient l’invasion US de l’Irak, notre pays était relativement épargné par le terrorisme. A l’inverse, les ingérences et les interventions impérialistes irresponsables prêchées par B.H.L et mises à exécution par Sarkozy, puis par Hollande, (déstabilisation de la Libye, de la Syrie…) ont transformé le sol français en une cible privilégiée du terrorisme aveugle. Cela n’excuse en rien les terroristes/tortionnaires intégristes, car des attentats criminels ne sont en rien excusés par la politique criminelle qui leur a créé un terreau favorable, mais à l’inverse, cela situe les responsabilités politiques de ceux qui nous ont menés dans le guêpier actuel.

Pour combattre la sauvagerie terroriste, il faut refuser toute « compréhension » aux sales individus, égaux aux nazis, qui décapitent des êtres humains, qui tuent des enfants parce qu’ils sont juifs ou qui tentent de faire sauter des ouvriers dans leur usine. Mais il faut aussi agir en profondeur pour que, par nos luttes, émerge une nouvelle politique d’égalité, de ré-industrialisation du pays, de reconquête scolaire et de progrès social sur notre territoire. A l’échelle internationale, il faut lutter pour une politique de paix et, de respect des nations souveraines qui soit l’exact opposé de celle que pratiquent, ensemble ou successivement, les chefs de file euro-atlantique du Parti Maastrichtien Unique (les pseudo-« socialistes » comme les pseudo-« républicains »).

Dernière minute :

Nous apprenons également qu’un odieux et criminel attentat a frappé la Tunisie, qui aurait fait au moins 36 morts. Nous exprimons notre salut fraternel aux Tunisiens de France et de Tunisie, comme à tous les proches des victimes de cet attentat.

La situation provoquée par l’agression impérialiste en Libye a contribué à déstabiliser toute la région. Quand demandera-t-on des comptes à B.H.L., à Sarkozy et au PS hollandien (qui avait approuvé cette intervention irresponsable) pour la déstabilisation de pays entiers ?

Rédigé par PRCF 38

Publié dans #France

Repost 0
Commenter cet article