Lettre du PRCF-38 au maire de Grenoble

Publié le 3 Juin 2015

Lettre du PRCF-38 au maire de Grenoble

Grenoble, 28 mai 2015

Monsieur le Maire,



Nous avons salué victoire de votre liste car elle permettait de porter des coups à l'UMP et au PS qui ruinent notre pays ce qui donnait le sentiment au travailleurs de notre ville que la scène politique n'était pas bloquée indéfiniment. De plus votre liste impliquait un certain nombre de personnes actives dans le mouvement social grenoblois.

Pourtant bien des aspects de votre politique montrent une dérive inquiétante de votre action et de celle de votre municipalité. Que ce soit concernant GEG ou encore d'autres domaines.
Cependant nous estimons que par des gestes concrets et symboliques vous pouvez encore montrer à nos concitoyens que l'orientation franchement à gauche exprimée par eux n'a pas sombré dans le reniement.


Aussi en cet date anniversaire de la fin de la Semaine sanglante qui réprima la Commune de Paris et massacra des milliers d'ouvriers nous vous demandons de réaliser enfin une vieille revendication du mouvement ouvrier et populaire de notre ville : supprimer le nom de Thiers de la rue de Grenoble qui porte le nom du "nabot sanglant" et de la baptiser rue de la Commune de Paris.

Nous vous adressons, Monsieur le Maire, l'assurance de nos sentiments républicains.

Pour le PRCF 38,

Antoine Manessis.

PS :

Copie adressée à Alan Confesson pour les élus du Parti de Gauche et au Secrétaire départemental du PG.

Notre lettre est une lettre ouverte et donc publique. Elle sera publiée sur notre blog http://prcf-38.over-blog.net/.

Votre réponse dès qu'elle nous parviendra sera également publiée.

Rédigé par PRCF 38

Publié dans #Infos Locales

Repost 0
Commenter cet article