Nouvelles manifestations populaires le 5 juillet : une déclaration du PRCF à propos des luttes contre la loi El Khomri et du « FREXIT » – 2 juillet 2016

Publié le 4 Juillet 2016

Nouvelles manifestations populaires le 5 juillet : une déclaration du PRCF à propos des luttes contre la loi El Khomri et du « FREXIT » – 2 juillet 2016

En campant brutalement sur ses positions et en exhibant ses serviteurs jaunes de l’état-major CFDT, Hollande et Valls espèrent décourager les salariés en lutte et faire passer en force la loi Berger en usant du 49-3 bis.

On voit que pour Hollande et pour ceux qui s’apprêtent à le cautionner en participant à la mascarade des « primaires », des millions de jeunes et de salariés en lutte pèsent bien moins lourd que le MEDEF et l’UE, dont le chef de file, M. Juncker, a déclaré que la loi El Khomri est le minimum de ce qu’il faut faire !

D’ailleurs, à bien y regarder, la loi El Khomri n’existe pas : son véritable instigateur est la Commission européenne dont la « recommandation » Moscovici de juillet 2015 sommait (en anglais !) le gouvernement français de « dé-segmenter » le marché du travail : en clair, arrêt de mort européen sur les grands acquis sociaux mis en place à la Libération par Maurice Thorez (statut du mineur, statut du fonctionnaire), Marcel Paul (statut d’EDF, nationalisation de l’énergie) et Ambroise Croizat (Code du travail, conventions collectives de branche, Sécurité sociale, retraites par répartition, comités d’entreprise).

Lire la suite sur initiative-communiste.fr en cliquant ici

Rédigé par PRCF 38

Publié dans #France

Repost 0
Commenter cet article