Trump élu : le FN exulte

Publié le 9 Novembre 2016

Il semble que plus rien ne puisse empêcher l’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis d'Amérique.
 

Très schématiquement on peut dire que cette élection est le résultat de la colère et du désespoir de larges masses populaires et des couches moyennes en voie de déclassement accablées par un capitalisme qui a produit des records d' inégalités aux États-Unis - 15 % des plus riches possèdent 85 % des richesses.

 

Le mépris du peuple, le cynisme et le bellicisme de la candidate estampillée par le New York Times et Wall street n'a pas fait le poids face au démagogue milliardaire raciste et misogyne.
Peste ou choléra tel est le choix auquel le peuple étasunien fut confronté.

L'histoire nous montre que lorsque le camp progressiste est incapable de porter avec cohérence les intérêts populaires, lorsque l'organisation de la classe ouvrière est inexistante ou ne peut orienter le mouvement populaire, lorsque le patriotisme des masses est abandonné au fascisme qui le transforme en nationalisme xénophobe, la porte est ouverte aux démagogues fascisants.

 

La victoire de madame Clinton eut été aussi catastrophique que celle de Trump et il est certain que d’innombrables citoyens étasuniens progressistes ce sont justement abstenus face à ce choix mortifère.

Chez nous le FN exulte qui reçoit là un encouragement de taille.

Surtout la leçon que les communistes et les progressistes doivent tirer de cette élection c'est que nous devons affirmer avec force nos propositions patriotiques et de classe. Ce n'est pas en reculant, ce n'est pas en se reniant, ce n'est pas en mutant, ce n'est pas en trahissant qu'on gagne et qu'on rassemble.

Imaginons que Berny Sanders ait fait preuve de fermeté et qu'il ait refusé de se rallier à Hillary Clinton, qu'aurait donné cette élection ? Au moins la jeunesse et les travailleurs conscients auraient pu exprimer un puissant courant progressiste face aux deux candidats du système, Trump et Clinton.

Nous sommes en France. Et notre PRCF agira de toutes ses forces pour préserver un espace politique qui permette aux luttes de se développer et de de vaincre.

Commission internationale du PRCF
 
Mercredi 9 novembre 2016, 9h00.

 

Rédigé par PRCF 38

Publié dans #International

Repost 0
Commenter cet article