NON AU CPE !

Publié le 3 Février 2006

Ce qui nous attend si le CPE passe…

 


Passez à la caisse

 

 

Quand la morte-saison fut venue, un vent de panique souffla au « Bonheur des Dames ». C’était le coup de terreur des congés, les renvois en masse dont la direction balayait le magasin, vide de clientes pendant les chaleurs de juillet et d’août.

 

 

Mouret, chaque matin, lorsqu’il faisait avec Bourdoncle son inspection, prenait à part les chefs de comptoir, qu’il avait poussés, l’hiver, pour que la vente ne souffrit pas, à écrémer ensuite le personnel. Il s’agissait maintenant de diminuer les frais, en rendant au pavé un bon tiers des commis, les faibles qui se laissaient manger par les forts.

 

 

-         Voyons, disait-il, vous en avez là-dedans qui ne font pas votre affaire… On ne peut les garder pourtant à rester  ainsi, les mains ballantes.

 

-         Et, si le chef de comptoir hésitait, ne sachant lesquels sacrifier :

 

-         Arrangez-vous, six vendeurs doivent vous suffire… Vous en reprendrez en octobre, il en traîne assez dans les rues !

 

D’ailleurs, Bourdoncle se chargeait des exécutions. Il avait, de ses lèvres minces, un terrible : « Passez à la caisse ! » qui tombait comme un coup de hache. Tout lui devenait prétexte pour déblayer le plancher. Il inventait des méfaits, il spéculait sur les plus légères négligences.

 

« Vous étiez assis, monsieur : Passez à la caisse ! – Vos souliers ne sont pas cirés : Passez à la caisse ! »

 

Et les braves eux-mêmes tremblaient, devant le massacre qu’il laissait derrière lui. Puis, la mécanique ne fonctionnant pas assez vite, il avait imaginé un traquenard où, en quelques jours, il étranglait sans fatigue le  nombre de vendeurs condamnés d’avance.  Dès huit heures, il se tenait debout sous la porte, sa montre à la main ; et, à trois minutes de retard, l’implacable : « Passez à la caisse ! » hachait les jeunes gens essoufflés. C’était de la besogne vivement et proprement faite.

 

« Vous avez une sale figure, vous ! finit-il par dire un jour à un pauvre diable dont le nez de travers l’agaçait. Passez à la caisse » 

 

                                     

 

                            « Au bonheur des dames »   ZOLA  1882


DIFFUSE PAR LES J.R.C.F  (Jeunes pour la Renaissance Communiste en France)
Contact :                                                       En Isère :
jrcf.over-blog.org                                   prcf-38.over-blog.net
reseau.jrcf@wanadoo.fr


 

Publié dans #France

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

manessis 23/02/2006 10:31

Aprés le succés des deux dernières manifs. il nous faut préparer celle du 7 mars qui sera un moment important de la mobilisation anti-CPE.
Villepin recule dans les sondages et tous les observateurs jugent que cela est directement lié à "l'effet CPE" : notre combat paye, il affaiblit le gouvernement et le CPE vacille.
Nous devons donc approfondir et massifier la lutte. Notre seule force, notre seul levier, c'est la mobilisation éclairéee et massive de la jeunesse avec le monde du travail. Nous devons etre plus nombreux et pour cela nus devons expliquer le véritable "bond en arrière" que constitue le CPE.
En rejettant les manoeuvres provocatrices et aventuristes d'une poignée de fouteurs de m.... qui font objectivement le jeu du pouvoir en voulant un affrontement stérile avec la police qui ne ferait que fragiliser notre mouvement. La plus grande vigilance à l'égard des provocateurs est nécessaire.
Unir, rassembler autour de l'objectif de notre mouvement, barrer la route au CPE,  tout en explicant que le CPE s'inscrit dans la logique du capitalisme et que la vraie réponse à cela c'est une autre logique, celle du socialisme, qui mettra au service de la jeunesse et du monde du travail toutes les formidables potentialités de la richesse sociale équitablement répartie.
Avec les Jeunes pour la Renaissance Communiste en France
TOUS A LA MANIF DU 7 MARS !
10 H. PLACE DE LA GARE
LE CPE NE PASSERA PAS !
 

Contre-feux 06/02/2006 21:38

hello El Diablo, votre blog est surement très intéressant sur le fond, mais la forme en empêche la lecture.(les années 90 du net sont finies !!)Cordialement.

el diablo 06/02/2006 18:04

Découvrez le blog d’El Diablo 
 

Contre-feux 04/02/2006 21:08

BonjourJe serai bien sûr de la manif organisée par les syndics dans ma ville, Lille (59).Cordialement.