Dixit Lagarde

Publié le 2 Juin 2012

« Lady » LAGARDE, la chienne de garde du capital international,

DOIT DÉMISSIONNER !

 

PARIS, 27 mai (Reuters) - Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) et ancienne ministre ultra-réactionnaire de l’ex-président Sarkozy, surnommée « Christine The Guard » pour son allégeance permanente au « modèle » reagano-thatchérien et au tout-anglais, a appelé ce week-end les Grecs à prendre leur destin en main en s'acquittant notamment de leurs impôts, ajoutant que les enfants démunis d'Afrique ont davantage besoin d'aide que la population grecque.

 

"Je pense qu'ils devraient s'aider mutuellement (...) en payant tous leurs impôts", a-t-elle dit dans une interview publiée ce week-end par le Guardian, en évoquant "tous ces gens qui tentent en permanence d'échapper à l'impôt". Etrangement, Lady The Guard n’avait rien trouvé à redire, quand elle était ministre des Finances, au fait que des centaines de milliers de Français indignes de leur citoyenneté expatrient leur fortunes et leur capital dans les paradis fiscaux (Suisse, Monaco, Belgique, Luxembourg…) : rien qu’en mettant fin à ces pratiques relevant de la trahison nationale, l’ex-ministre de Sarkozy et son successeur Moscovici auraient pourtant de quoi éponger très rapidement la prétendue « dette souveraine » (sic) imputée aux travailleurs français par les usuriers de la finance mondiale…

 

"Je pense davantage à ces petits enfants d'une école d'un petit village du Niger qui n'ont que deux heures de cours par jour, qui partagent une chaise pour trois et qui cherchent passionnément à avoir accès à l'éducation", poursuit-elle.

 

"Je pense à eux en permanence, parce que je pense qu'ils ont davantage besoin d'aide que la population d'Athènes."

 

L’odieux, l’ignoble le dispute à la bêtise crasse et à l’inhumanité.

 

Cette personne, Madame Lagarde, doit démissionner immédiatement de sa fonction. Non par rapport au sale travail qui est le sien et celui du FMI mais parce que l’insulte vis à vis des peuples ne peut être tolérée. Insulter les peuples, les peuples grec et africain en une seule déclaration, il fallait le faire. Ces gens-là ont l’idéologie de leurs actions. Ils détruisent les acquis des peuples, ils détruisent le tissu social, ils plongent les peuples dans le chômage de masse et la misère sans remords, avec le sentiment qu’il faut faire payer « les salauds de pauvres » pour que eux, les valets de la grande bourgeoisie, continuent de se gaver. Grassement. Au total, la directrice du FMI touche 551.700 dollars (380.989 euros) par an, une somme nette de taxes sur le revenu.  C’est toute la morgue de l’aristocratie d’Ancien Régime qui sue des pores de ces odieux individus. Déjà Madame Lagarde avait plagié Marie-Antoinette  en disant que les gens devaient faire du vélo si l’achat d’essence leur devenait trop lourd....Le mépris de cette caste, dont le seul et unique mérite est la compétence à servir les riches, est proportionnel à la bassesse morale qui est la leur : immense.

 

Opposer entre elles les victimes du FMI est une crapulerie particulièrement obscène. Les pays africains pillés, exploités, massacrés par le FMI et les impérialistes savent à quel point leurs malheurs viennent des plans du FMI imposés par le chantage et la menace à des gouvernements soumis aux diktats des DSK et autres Lagarde. Prétendre que les Grecs ne payent pas l’impôt est un mensonge goebbelsien : quel salarié, quel fonctionnaire grec ne paye pas l’impôt ? En revanche les capitalistes grecs eux ,en effet, n’en payent que fort peu, voire pas du tout comme les armateurs. En réalité, l’obsession de Lady Chien de Garde (du capital) n’est absolument pas les enfants d’Afrique écrasés par les séquelles du colonialisme et du néo-colonialisme de la « Françafrique », dont on a encore vu les dégâts en Libye, au Mali et en côte-d’Ivoire. Elle veut seulement, en stigmatisant les Grecs, « sauver l’euro », ce dispositif impérialiste à la botte des capitalistes, et faire payer toujours plus les peuples en les soumettant à la tutelle de Berlin et de Washington par institutions supranationales interposées. Et ces gens-là se disent « européens » alors que l’Europe des Lumières continue de parler grec à travers des mots comme « mathématiques », « physique », « démocratie », « théâtre », « philosophie », « politique », « logique », des notions qui ont toutes été inventées à l’époque où les Cités grecques libres inventaient la citoyenneté en stoppant les hordes de l’Empire perse à Platée et à Marathon. Qu’attend par ailleurs Lagarde pour exiger que l’Allemagne fédérale paie enfin les indemnités de guerre qu’elle n’a jamais payées à la Grèce pour prix des immenses destructions infligées au peuple grec durant la seconde guerre mondiale ?

 

La Grèce et l’Afrique insultées par Madame Lagarde c’est-à-dire par une cynique insignifiance hissée à la tête du FMI par ses pairs en abjection, c’est aussi cela le capitalisme ! Mais un jour ou l’autre les peuples, grec, français, espagnol, portugais, africain, en auront marre de l’arrogance de ces personnages et « la Garde » n’aura alors plus d’autre choix que de mourir ou de se rendre !

 

Exigeons la démission de cette personne dont les propos font honte à tous les citoyens français qui partagent, juridiquement, la nationalité imméritée Lady The Guard, l’hégérie du « Guardian » si bien nommé.

Rédigé par PRCF 38

Publié dans #International

Repost 0
Commenter cet article