LA TEMPETE ANTI POPULAIRE SE LEVE DANS TOUTE L’EUROPE.

Publié le 8 Mai 2010

LA TEMPETE ANTI POPULAIRE SE LEVE DANS TOUTE L’EUROPE.

 

En Grèce, première agression, d’une violence inouïe contre la vie des travailleurs, des classes moyennes, du peuple : baisse des salaires, hausse de l’âge de la retraite, hausse de la tva, dégradation des services publics, privatisations massives... le grand capital joue et gagne.

Mais les jeux ne sont pas faits, les masses populaires résistent. D’autant que la classe ouvrière grecque possède un Parti Communiste authentique (KKE) et d’un syndicat de lutte et de classe (PAME) contrairement à la France où le PCF a muté en un parti  opportuniste, social-démocrate, reniant ses principes et son histoire et où le syndicalisme de collaboration de classe progresse y compris à la direction de la CGT. Il est urgent, vital de faire renaître un vrai Parti Communiste en France.


getImage.do

 

 

Mais la peste noire capitaliste s’étend dans toute l’Europe et G. Brown, Premier Ministre britannique, annonce un « plan de rigueur » (pour les travailleurs, pas pour le capital qui, véritable vampire social, se nourrit de la misère populaire) « plus dur qu’en 1920 »....

F. Fillon, Premier Ministre français, annonce aussi un « plan de rigueur » à la grec. La même chose au Portugal, en Espagne, en Allemagne....partout l’UE apporte la régression sociale et la misère, la vie chère et le chômage.

En fait le grand capital, le capitalisme, veut faire payer sa crise à ceux qui n’y sont pour rien et qui survivent péniblement. Marx écrivait déjà dans le Capital : « Finis les salaires européens, non, le capital anglais appelle maintenant de ses vœux des salaires chinois. »

 

Comme lors de la crise de 1929 le grand capital veut reconstituer ses profits sur le dos du travail. Les salaires furent baissés parfois de 40%, 50% et pour y arriver le capital a besoin d’une « armée de réserve », le chômage, qui pèse sur les salaires à la baisse. La crise actuelle va dans le même sens. Les salaires baissent en Irlande, en Grèce, en Allemagne, dans les pays de l’est européen, en Angleterre....et bien sûr en France. Partout le capital est à l’offensive.

 

Partout nous devons résister et contre attaquer ! Sinon il n’y aura pas d’avenir pour nos enfants et le spectre de la guerre va réapparaître car n’oublions pas que la dernière guerre mondiale fut la vraie solution du capitalisme pour sauver son système. Et n’oublions pas que c’est pour faire passer les politiques de misère et face à la résistance ouvrière et populaire que le capital fit appel aux fascismes pour imposer sa politique par la violence et la terreur.

 

Alors nous n’avons pas le choix ! Unité de classe, unité populaire de combat tel est le seul chemin.

Comme l’a proclamé sur l’Acropole le Parti Communiste de Grèce « Peuples d’Europe, soulevez vous ! ».

 

 

 

 

 

AM

Rédigé par m

Publié dans #International

Repost 0
Commenter cet article