Le changement...

Publié le 2 Juillet 2012

HOLLANDE ET LES GRANDS PATRONS

ALLEMANDS ET FRANÇAIS.


 

 

 

Parfois, à leur corps défendant, des journaux bourgeois nous donne des informations intéressantes....Il en est ainsi dans « Le Monde » du 29 juin.

 

Nous apprenons que François Hollande a reçu une bande de grands patrons d’entreprises franco-allemandes le 11 juin. Bande menée par Jean-Louis Beffa, ancien patron de Saint-Gobain et membre du Conseil de surveillance du.... « Monde ». M. Beffa avait déjà fait rencontrer, début mars, en toute discrétion, des patrons allemands : Siemens, Deutsche Bank, E. ON et le président du BDI, le MEDEF allemand.

Et cela avec l’aval d’Emmanuel Macron, associé gérant chez Rothschild et Cie, aujourd’hui Secrétaire général adjoint de l’ Élysée.

 

 

« Tous étaient d’accord » nous rassure « Le Monde » : « il faut sauver l’euro ». Ceux qui font la fine bouche lorsque le PRCF dit NON A L’EURO (car c’est un pas essentiel pour rassembler des forces et attaquer l’UE) devraient pouvoir comprendre que lorsque les grands patrons français et allemands disent cela, c’est bien le contraire que doivent dirent les travailleurs !

Du côté français étaient présents  Saint-Gobain, GDF Suez, Schneider, Atos, Axa....Le changement c’est maintenant ?

 

Un des participants déclare, inquiet, « Comment Hollande passera de son discours privé à son discours public ? », il évoque « la schizophrénie française ». Qu’il se rassure l’action du nouveau pouvoir hollandais n’a rien de schizo. C’est tout bon pour les patrons et très mauvais pour les travailleurs.


 

 

AM 29 juin

 

Rédigé par PRCF 38

Publié dans #France

Repost 0
Commenter cet article