Le légendaire général Giap est mort

Publié le 5 Octobre 2013

Le légendaire général Giap est mort

(photo : Giap et Ho-Chi-Minh)

Chef de l'Armée Populaire vietnamienne pendant la guerre d'Indochine et ministre de la défense de la République Démocratique du Vietnam durant la guerre du Vietnam, il est le seul général ayant vaincu à la fois l'armée française et l'armée américaine au cours de sa vie.

Il est connu pour être le vainqueur de la bataille de Dien-Bien-Phu (1954), qui a sonné la défaite et le départ de l'impérialisme français d'Indochine.

Le général Vo Nguyên Giap est entré dans l’histoire militaire et les études militaires et stratégiques de son vivant, admiré par ses amis et ennemis.

Dès l'âge de 14 ans, il commence à militer contre la présence française. Il participe au mouvement communiste et patriotique dès les années 1930.

En 1937 Giap adhère au Parti communiste, son épouse meurt en prison en 1941 et sa belle-sœur est guillotinée à Saigon par l’Administration coloniale française. Giap est chargé par Ho-Chi-Minh de l’organisation de la guérilla contre les Japonais En 1944 il fonde l'Armée Populaire.

Il dirige les opérations militaires contre les impérialistes français puis américains à la défaite desquels il contribue grandement.

Éminent dirigeant du PCV, proche compagnon d'arme d'Ho-Chi-Minh, il est une personnalité marquante du Mouvement Communiste international.

Les communistes français, militants du PRCF, saluent le camarade Giap pour sa contribution historique à la libération de sa patrie le Vietnam, à l'instauration du socialisme, liant ces deux combats dans l'action et à l'émancipation de toute l'humanité.

Rédigé par PRCF 38

Publié dans #International

Repost 0
Commenter cet article