Questions naïves

Publié le 8 Septembre 2013

Questions naïves

La première guerre mondiale (14-18) a fait 10 millions de morts.

Que le capitalisme soit directement responsable de cette guerre est reconnue par tous les historiens. Anatole France a parfaitement résumé les choses : « On croit mourir pour la patrie et on meurt pour les industriels ».

A-t-on jamais entendu à la télé, sur France Culture ou Europe 1, lu dans Le Monde ou Libé, Marianne ou l'Express que le capitalisme a tué 10 millions d'hommes ? Jamais. Pourquoi ?

Bachar Al Assad « aurait utilisé des armes chimiques contre la population civile » devient très vite, en 24 heures « Bachar Al Assad a utilisé des armes chimiques contre son peuple ». Pourquoi, à partir de quels éléments passe-t-on du conditionnel à l'indicatif ? Et que du coup il doit être « puni » comme dit le Président de la République française.

Mais avez-vous entendu ou lu que les Présidents américains Kennedy, Johnson et Nixon qui ont déversé 80 millions de litres d'agent orange sur le seul Vietnam (Cambodge et Laos aussi), assassinant ainsi 400 000 personnes, provoquant des anomalies congénitales sur 500 000 enfants, ayant contaminé 400 000 hectares du pays (et les effets de l'agent orange continuent des décennies après la fin de la guerre) ont jamais dû être « punis » ? Jamais.

Le merveilleux système judiciaire américain dont nos télés et nos hommes politiques nous vantent les immenses mérite a jugé irrecevable la plaint des victimes de l'agent orange car « ce n'est pas une arme chimique mais un herbicide ». Pourquoi ?

Churchill et Roosevelt ont fait bombarder la ville de Dresde aux bombes incendiaires et à fragmentation. Pourquoi viser des populations civiles ? Sans doute pour effrayer l'Union Soviétique quelques jours après Yalta et peser sur le rapport de forces international, comme les bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki qui firent 250 000 morts selon l'historien américain Howard Zin. De petits avertissements, en quelque sorte... Pourquoi ?

Questions naïves auxquelles chacun répondra en son âme et conscience.

ARIS

Rédigé par PRCF 38

Publié dans #International

Repost 0
Commenter cet article