Sur la sortie de l'UE et de l'euro

Publié le 4 Juin 2013

Sur la sortie de l'UE et de l'euro

Le brillant dialogue entre les deux économistes Cédric Durand et Jacques Sapir confirme la position tenue par le PRCF depuis sa fondation en 2004 de la nécessité de la création d'un vaste front patriotique et progressiste pour une sortie de l'UE et de l'euro.

Pour simplifier, on retiendra quelques arguments intéressant:

-Si les classes dominantes des différents pays de l'UE savent se coordonner, les mouvements ouvriers sont ancrés dans les rythmes nationaux, nécessairement divergents du fait des cultures politiques différentes et de l'aggravation des différences économiques entre nations intrinsèques au capitalisme

-Au-delà de son caractère irréaliste, la défense d'une "Europe sociale" indique que le plein-emploi n'est pas la priorité absolue mais un objectif parmi d'autres, à l'égal de la défense de cette UE, ce
qui éveille à juste titre la suspicion - chat échaudé craint l'eau froide.

-L'indépendance nationale n'est qu'une étape nécessaire et non suffisante pour les conquêtes sociales. Mais la mise en avant de cet objectif est un moyen (et non une fin) indispensable pour créer un large front permettant de lancer une dynamique révolutionnaire. Contrairement à des idées reçues, une telle stratégie ne vaut pas seulement pour les pays dominés mais aussi pour des puissances impérialistes comme la France. D'ailleurs, cette stratégie joua un rôle crucial dans le succès de la révolution bolchévique, qui rallia la majorité de l'armée tsariste et de l'administration de l'empire russe au nom de la défense de la patrie contre les incursions étrangères. Ainsi, concentrer et unir les forces contre le maillon faible du capitalisme mondial, à savoir l'euro et l'UE, est le moyen le plus sûr d'engager une dynamique de transformation.


-Pour espérer une révolution au niveau de plusieurs nations, il faut d'abord tout miser sur la révolution au sein de sa propre nation, qui si elle aboutit, conduira ensuite à une propagation dans d'autres pays.


-Le champ institutionnel ne doit pas être délaissé au profit des luttes sociales, mais il faut au contraire savoir articuler le champ politique et institutionnel avec celui des luttes sociales.

Rédigé par PRCF 38

Repost 0
Commenter cet article